Lexique de l’Industrie 4.0

Publié le jeudi 25 mars 2021 à 14:13 , mis à jour le jeudi 25 mars 2021
6 mins

Digital manufacturing, digital factory, industrial internet of things, cobotique…Tous ces termes de l’industrie 4.0 vous donnent le vertige ? Pas de panique, voici un lexique pour que vous puissiez reprendre vos esprits et adopter un vocabulaire à la pointe des nouvelles technologies de l’industrie.

Industrie du futur

Le concept d’Industrie 4.0 ou industrie du futur correspond à une nouvelle façon d’organiser les moyens de production : l’objectif est la mise en place d’usines dites intelligentes (smart factories) capables d’une plus grande adaptabilité dans la production et d’une allocation plus efficace des ressources, ouvrant ainsi la voie à une nouvelle révolution industrielle. 

Intelligence artificielle

L’intelligence artificielle (IA) est l’ensemble de théories et de techniques mises en œuvre en vue de réaliser des machines capables de simuler l’intelligence.

Machine learning

Le machine learning, ou apprentissage machine, est un sous-domaine de l’intelligence artificielle au sein duquel les algorithmes apprennent, à partir d’exemples, à exécuter des tâches pour lesquelles ils n’ont pas explicitement été programmés. 

Digital factory 

La digital factory consiste à dématérialiser et interconnecter, mettre en réseau des produits, des machines et des individus afin de façonner des usines connectées et ainsi aboutir à une production flexible, économe et intelligente accompagnée de services personnalisés.

Digital manufacturing 

Le digital manufacturing intègre des technologies comme la mécatronique, l’intelligence artificielle dans des techniques de façonnage comme l’impression 3D ou encore la cobotique.

Mécatronique

Technique industrielle consistant à utiliser simultanément et en symbiose la mécanique, l’électronique, l’automatique et l’informatique pour la conception et la fabrication de nouveaux produits. 

Cobotique

Collaboration de l’homme et d’un système robotique souvent destiné à suppléer l’humain dans des tâches difficiles. 

Cobot 

Le cobot est un robot collaboratif qui comporte des capteurs intégrés déterminant sa position dans l’espace et détectant le moindre obstacle, ce qui lui permet d’évoluer sans danger près de l’homme et d’assister l’opérateur dans la réalisation de tâches pénibles ou répétitives, en intervenant à sa place ou dans les environnements difficiles.

Exosquelette

Les exosquelettes d’assistance à l’effort sont des structures mécaniques qui doublent celle du squelette humain et lui confèrent des capacités physiques qu’il n’a pas ou plus. 

KET 

Key Enabling Technologies ou encore Disruptive Technologies : ce sont les technologies clés génériques comme la microélectronique, les matériaux avancés, la photonique, les nanotechnologies, les biotechnologies industrielles ou encore les systèmes de production industrielle avancée. 

Fabrication additive

Également appelée impression 3D, ce procédé de fabrication transforme un modèle numérique 3D en un objet physique, par ajout de couches successives d’un matériau. Plusieurs matériaux (plastique, métal…) et techniques peuvent être utilisés.

Fab Lab

Un Fab Lab, Fabrication Laboratory ou laboratoire de fabrication, désigne un atelier pouvant prototyper, fabriquer, réparer ou modifier rapidement et à la demande des biens de nature variée, en combinant la fabrication additive et les nouveaux matériaux. 

IoT

L’Internet des objets, ou internet of things est l’extension d’Internet à des choses et à des lieux du monde physique. Alors qu’Internet ne se prolonge habituellement pas au-delà du monde électronique, l’Internet des objets connectés représente les échanges d’informations et de données provenant de dispositifs du monde réel avec le réseau internet. La connexion de l’usine ou la communication entre plusieurs d’entre elles rend la production flexible et optimise les échanges. On peut également recueillir par ce canal des informations sur les usages des produits, les comportements des consommateurs, prévoir les ventes mais aussi les futures pannes ou dysfonctionnements via la maintenance prédictive.

IIoT

L’Industrial internet of things ou l’internet industriel des objets est la version industrielle de l’IoT. Elle se définit comme un grand nombre de systèmes industriels connectés qui communiquent et coordonnent leurs analyses et actions données pour améliorer les performances, l’efficacité et réduire ou éliminer les temps d’arrêt. 

Autrement dit, l’IIoT associe capteurs et architecture informatique dans le cloud. Les IIoT sont présents sur les machines et les objets en cours de fabrication. Chaque automate, chaque moteur, chaque variateur ou chaque capteur peut ainsi informer directement les autres composants de la ligne de son état et leur fournir des données qui leur permettront de se paramétrer automatiquement, sans nécessiter de passer par un système central, réduisant considérablement les temps de réaction de l’ensemble. Les IIoT vont permettre l’optimisation de la supply chain (chaîne logistique) par la traçabilité des produits, le suivi logistique et la maîtrise des stocks mais aussi la simulation du fonctionnement de l’usine en temps réel. Ces technologies peuvent également détecter et corriger des défauts ou organiser la maintenance prédictive. 

SCP

Les systèmes cyber-physiques (SCP) regroupent des systèmes embarqués qui utilisent des capteurs pour récupérer des données et qui agissent sur des processus physiques au moyen d’actionneurs.

Interopérabilité

L’interopérabilité ou interfonctionnement en informatique est la capacité que possède un système informatique à fonctionner avec d’autres produits ou systèmes informatiques, existants ou futurs, sans restriction d’accès ou de mise en oeuvre. 

Smart product

Produit intelligent qui communique tout au long de sa vie, avec les machines dans sa phase de réalisation mais également lors de son usage. 

Réalité augmentée

La réalité augmentée est la superposition d’informations numériques sur une image réelle regardée à travers un écran, des lunettes ou un viseur. En milieu industriel, la réalité augmentée peut servir à guider l’opérateur pour effectuer certaines tâches ou certains gestes en affichant des informations contextuelles.

Réalité virtuelle

La réalité simulée par ordinateur est une technologie informatique qui simule la présence physique d’un utilisateur dans un environnement artificiellement généré par des logiciels, environnement avec lequel l’utilisateur peut interagir. 

Jumeau numérique

Le jumeau numérique ou double numérique est un modèle virtuel d’un processus, d’un produit ou d’un service utilisé pour détecter des problèmes, tester et simuler des scénarios sur le modèle physique d’une unité de production.

Cloud Computing

Le cloud computing, ou l’informatique en nuage consiste à exploiter la puissance de calcul ou de stockage de serveurs informatiques distants par l’intermédiaire d’un réseau, généralement Internet. 

Big Data

Ce terme désigne la capacité à collecter, stocker et traiter en temps réel des flux très importants de données de nature diverse en vue de leur appliquer toutes sortes de traitements analytiques et statistiques avancés qui relèvent de l’intelligence artificielle

Smart Data

La notion de smart data qui peut être traduite comme donnée intelligente ou plutôt pertinente, est utilisée en réaction avec le big data pour mettre en avant la nécessité de se concentrer sur les données pertinentes dans la démarche de collecte et de traitement des données. 

Data Driven

Le pilotage par les données se base sur une approche qui consiste à prendre des décisions stratégiques sur la base d’une analyse et d’une interprétation des données dans le but de mieux cerner ses consommateurs et ses clients. 

Data mining

Le data mining ou exploration de données ou encore fouille de données consiste en la recherche de connaissances pour la prise de décision à partir de l’analyse d’un grand nombre d’informations et de données corrélées.

Cybersécurité 

La cybersécurité, ou sécurité des systèmes d’information (SSI), désigne l’ensemble des moyens techniques, organisationnels, juridiques et humains nécessaires à la mise en place de moyens visant à empêcher l’utilisation non-autorisée, le mauvais usage, la modification ou le détournement du système d’information. 

Open Innovation

L’innovation ouverte ou l’innovation partagée désigne des modes d’innovation fondés sur le partage et la collaboration avec des intervenants extérieurs à l’entreprise. 

Maintenance prédictive

La maintenance prédictive ou maintenance prévisionnelle est une maintenance conditionnelle basée sur le franchissement d’un seuil prédéfini qui permet de donner l’état de dégradation du bien avant sa détérioration complète. Concrètement, la maintenance prédictive permet d’anticiper les défaillances et pannes à venir sur un système, un équipement, un objet, etc. grâce au cumul d’un ensemble de données et ainsi éviter des réparations beaucoup plus coûteuses.

Client Centric

La conception « Client Centric », ou customer centric ou encore user centered design, est centrée sur le client et signifie être capable de prendre en compte l’impact de chaque décision de l’entreprise sur le client. Toutes les actions sont pensées en conséquence sur l’ensemble de l’organisation. 

Personnalisation de masse

La personnalisation de masse est un processus par lequel une marque donne le moyen à ses clients de pouvoir personnaliser un produit ou un service afin que celui-ci devienne le plus unique possible, dans la mesure de la latitude laissée disponible par la production en série. 

Consomm’acteur

Ou prosommateur, désigne un consommateur de plus en plus impliqué dans le développement du produit et de son usage.

Éco-conception

Intégration systématique des aspects environnementaux dès la conception et le développement de produits avec pour objectif la réduction des impacts environnementaux négatifs tout au long de leur cycle de vie à service rendu équivalent ou supérieur. 

Supply Chain

La gestion de la chaîne logistique ou supply chain management est l’activité qui consiste à améliorer la gestion des flux physiques au sein de l’entreprise et avec son environnement

RAP

Robot d’assistance à la personne, robot qui a pour but de travailler avec l’homme et de le soulager de tâches qu’il ne peut pas exécuter, par exemple porter une lourde charge. 

Maas

Le manufacturing as a service est un concept d’organisation dans lequel l’entreprise qui propose un produit ne dispose pas des moyens de le produire mais achète la production comme une prestation qu’elle pilote.

MES

Manufacturing execution system ou système de gestion de la production qui permet l’ordonnancement, le cheminement des produits et des lots et le suivi des opérations en temps réel, la collecte et l’acquisition de données, la traçabilité. C’est le niveau de la gestion des processus industriels qui délivre aux automates (contrôle-commande) les données nécessaires à l’exécution de l’ordre de fabrication. 

M2M

La communication entre machines, ou M2M (machine to machine), est une appellation générique qui englobe toutes les technologies permettant l’échange d’informations entre machines connectées en réseau et l’exécution d’opérations sans intervention humaine.

MOM

Manufacturing operation management ou gestion des opérations de fabrication. C’est le niveau de gestion de l’usine, de même que le MES. 

MSP

Pour maîtrise statistique des procédés qui permet, au travers de représentations graphiques montrant les écarts à une valeur donnée de référence, d’anticiper sur les mesures à prendre pour améliorer n’importe quel processus de fabrication industrielle.