Lancement d’un nouveau EMBA dédié à la transition énergétique et écologique

Publié le vendredi 02 avril 2021 à 08:56 , mis à jour le vendredi 09 avril 2021
5 mins

Quoi de mieux dans ce contexte incertain que « Esperanza »  pour nommer la première promotion de ce nouveau Executive MBA « Transition énergétique et écologique » ? À vos agendas ! Cette formation, conçue par l’IPAG Business School en partenariat avec la fondation E5t, fera sa rentrée le 15 septembre prochain et les inscriptions sont d’ores et déjà ouvertes. Chez OpenStudio, convaincus de l’importance d’une telle formation face aux défis environnementaux, nous avons fait le choix d’envoyer notre directeur d’agence à Paris sur le banc des élèves, tandis que notre CEO figurera parmi les intervenants invités. 

Une formation adaptée à l’urgence climatique

Ce programme est le fruit d’une collaboration entre l’IPAG Business School, fortement investie sur les questions de transition énergétique depuis 2010, et la fondation E5t, qui conduit notamment des réflexions stratégiques sur l’autonomie et l’amélioration énergétique des territoires. Cet Executive MBA, dédié à la transition énergétique et écologique , supervisé pédagogiquement par Phuong Tra Tran, fait partie des formations premium de l’EHETE (École des Hautes Etudes de la Transition Énergétique), une école mise sur pied par les deux organisations pour les futurs leaders du changement.

« Avec le changement climatique, la crise écologique et toutes les conséquences qui en découleront, je pense qu’on fait face à ce qui constitue sans doute le plus grand défi que notre civilisation ait jamais eu à affronter. Comment pouvons-nous résoudre ce défi ? C’est la question que se posent tous ceux et celles qui veulent avancer. Selon moi, ce programme vient s’inscrire dans ce mouvement et ce besoin de construire des solutions. Pour cela, nous avons besoin d’experts qui explorent et éclairent le sujet pour nous aider dans nos choix. »

Renaud Aioutz-Lefebvre, directeur de l’agence OpenStudio à Paris, inscrit à la formation.

Un EMBA devenu nécessaire pour répondre aux objectifs définis par l’Accord de Paris mais aussi dans un contexte d’accélération des changements climatiques. Les risques qui y sont associés sont en effet devenus une réalité qui peut affecter directement ou indirectement toutes les entreprises. Celles-ci doivent repenser leur modèle économique et évoluer vers des activités pérennes et bas-carbone, en clair vers la transition énergétique. Seules les organisations qui sauront anticiper, innover et s’adapter profiteront d’un avantage concurrentiel. 

« Chez OpenStudio, la transition énergétique et écologique a une incidence directe sur notre activité et dans une double dimension. D’abord, les consommateurs sont de plus en plus informés et attentifs dans leurs choix de services et de produits, qui soient respectueux de l’environnement. Pour ces raisons, nos clients sont donc eux-mêmes en attente de solutions qui intègrent ces priorités. Ils sont aussi attentifs à leur image et doivent pouvoir se prévaloir d’une démarche éco-responsable. Ils recherchent un prestataire de services numériques qui les conseille et qui développe en ce sens. Le marché pour OpenStudio va donc évoluer vers davantage d’attentes d’éco-conception et de sobriété numérique…qui ne sont pas antinomiques des sujets de performance web. »

Arnault Pachot, CEO de OpenStudio

Tout un programme !

Concrètement, cette formation s’adresse à la fois aux cadres de direction, managers opérationnels du privé et public, consultants, cabinets de conseil ou tout professionnel cherchant une légitimité académique sur la transition énergétique et écologique. Elle permettra de maîtriser l’ensemble des aspects techniques, économiques et financiers en matières de mutations écologiques, d’analyser les transformations des chaînes de valeurs : nouveaux business models et digitalisation croissante, de renforcer ses compétences d’analyse et de prise de décision stratégique ou encore de renforcer son leadership et sa capacité à conduire le changement. La première promotion « Esperanza 2021 », parrainée par Michel Derdevet, senior advisor EY-Parthénon et président du think tank Confrontations Europe, réunira en groupe restreint (20 à 30 personnes en moyenne) des profils variés, issus d’horizons divers, dont Renaud Aioutz-Lefebvre.

« La participation de OpenStudio à ce programme est un signal de plus que nous ne considérons pas cette transition comme un vain mot ni du pur greenwashing. Certes, il nous reste du chemin à parcourir mais nous nous en donnons les moyens. La démarche est sincère et concrète, c’est aussi ce qui m’a convaincu d’être un modeste acteur de ce changement. Comme le disait l’écrivain américain James Baldwin : « On ne peut pas changer tout ce que l’on affronte mais rien ne peut changer tant qu’on ne l’affronte pas. »

Renaud Aioutz-Lefebvre, directeur de l’agence OpenStudio à Paris, inscrit à la formation.

Enseignants spécialistes et intervenants experts issus du monde de l’entreprise se départageront l’entièreté du programme (tronc commun et tronc spécifique). 

Arnault Pachot interviendra autour des enjeux et opportunités du big data, de l’intelligence artificielle et de la digitalisation. Il expliquera notamment comment utiliser l’intelligence artificielle comme source d’efficience et d’efficacité mais aussi les effets de la digitalisation sur la chaîne de valeur. Son intervention balayera trois axes autour du Green AI et de l’AI for Green : le premier démontrera pourquoi et comment l’intelligence artificielle peut contribuer à résoudre les défis environnementaux auxquels nous sommes confrontés. Des illustrations d’initiatives dans les secteurs de l’agriculture, de l’énergie et des transports viendront étayés ses propos. Le second articulera sobriété et intelligence artificielle pour tenter de comprendre comment faire mieux avec moins, avec en prime des exemples de bonnes pratiques d’éco-conception et d’efficience au service d’une IA plus frugale, inspirée par le bio-mimétisme. Enfin, le dernier axe se penchera sur la question des enjeux de l’émergence d’un écosystème d’acteurs européens autour d’une IA responsable sur le plan éthique et environnemental.

Les participants bénéficieront également d’un suivi personnalisé avec le soutien d’un tuteur tout au long de leur parcours afin qu’ils réalisent leur « Capstone Project ». Ce dernier est le point final de cet EMBA. Le but est de mener un projet stratégique personnalisé, individuellement ou en équipe, qui a une vraie valeur ajoutée pour son organisation ou soi-même : certains développeront une question stratégique pour leur entreprise tandis que d’autres élaboreront le business plan de leurs futures startups.

« Indéniablement et heureusement,  l’écologie devient un point d’attention pour les salariés ou pour les candidats. Pour les salariés, c’est un sujet fédérateur autour de l’ensemble des métiers de l’entreprise comme les développeurs, chefs de projet, graphistes, dans l’administratif…. Cela permet aux salariés d’avoir un alignement entre leurs valeurs personnelles et celles portées par leur entreprise. En parallèle, pour les candidats, c’est aussi un facteur d’attractivité. Les jeunes diplômés par exemple, sont en recherche d’entreprises alignées avec leur quête de sens. Ils souhaitent pouvoir concilier développement économique et lutte contre le changement climatique, préservation des ressources ou développement humain harmonieux. La stratégie de direction doit donc pleinement s’approprier les enjeux et les solutions de cette transition énergétique et écologique des entreprises, ce qui sera au coeur de cet EMBA. »

Arnault Pachot, CEO de OpenStudio

Autre module marquant pour boucler cette formation : le « Learning Expédition » qui prendra la forme d’un voyage d’études constitué d’ateliers, colloques et visites d’entreprises sur des thématiques mêlant transition énergétique et écologique, innovation, RSE et digitalisation.

En somme, une approche d’apprentissage innovante qui permettra donc en tout point de vue de devenir un acteur clé du changement dans son entreprise en lien avec la transition énergétique.

« Je vois des bénéfices immédiats à cette formation pour compléter mon parcours, que ce soit dans la gestion d’une agence ou pour monter en compétences sur la transition énergétique et écologique. En effet, je viens du public, où j’ai fait une carrière d’attaché dans l’administration, un grade qui correspond à des métiers variés de direction, de management voire de gestion de projet. De ce point de vue, l’expertise de référence de l’IPAG sera un vrai plus. Le second intérêt que je vois est l’opportunité de rencontrer d’autres directeurs.trices ou cadres dans cette promo. Nous devrons tous faire face à cette problématique dans nos business respectifs et il sera passionnant d’échanger voire de faire naître des collaborations. » 

Renaud Aioutz-Lefebvre, directeur de l’agence OpenStudio à Paris, inscrit à la formation.

Infos pratiques et Inscriptions

Quelques informations pratiques à noter pour ceux et celles intéressés par cet EMBA :

Rythme de la formation  

Une rentrée le 15 septembre 2021. Des cours 3 à 4 jours par mois sur 12 mois (de septembre 2021 à juillet 2022). Learning Expedition en septembre 2022. Soutenance du Capstone Project en novembre 2022.

Admission

Dossier de candidature. Entretien et étude de cas devant un jury de sélection.

Pré-requis

Diplôme de niveau Bac + 4. Cinq ans d’expérience professionnelle minimum. Anglais courant évalué par un test TOEIC.


Les inscriptions sont ouvertes, rendez-vous sur le site de l’IPAG Business School, pour déposer votre candidature.