Revue de presse OpenStudio #5

Publié le 18 novembre 2022
5 minutes de lecture
qsddfqdgf

Chaque semaine retrouvez notre sélection d’articles pour suivre l’actualité de tous nos sujets d’intérêt : Développement web, E-commerce, Intelligence Artificielle, Numérique Responsable, Nouvelle économie…Une revue de presse livrée tous les vendredis.

#Ecommerce

Black Friday : un tiers des 18-24 ans pense acheter via les réseaux sociaux

Source : ecommercemag.fr

Selon une enquête en ligne menée par Sapio Research, pour Shopify, entre septembre et octobre 2022, 36 % des consommateurs français de la génération Z (18-24 ans) sont prêts à acheter via YouTube tandis que 34 % d’entre eux sont prêts à acheter sur TikTok, à l’occasion du Black Friday. Les 18-24 ans projettent également de continuer à consommer mais de manière totalement différente : 79 % sont décidés à rechercher et à acheter des produits durables. Quant aux entreprises interrogées, un tiers d’entre elles déclarent investir sur les réseaux sociaux pour préparer l’avenir et garantir leur résilience. Et près de la moitié déclare qu’il est plus important que jamais d’atteindre les consommateurs de manière organique, par le biais du bouche-à-oreille ou des réseaux sociaux. Un marché qui pourrait représenter 1,2 milliards de dollars en 2025.

Article à lire en intégralité sur ecommercemag.fr 

Pour compléter, nous vous invitons à (re)lire notre article sur le principe du #Greenfriday qui s’oppose à la consommation à outrance du Black friday : E-commerce : Conseils pour consommer de manière éthique et responsable #greenfriday

#IA

Des réseaux de neurones à base d’ADN…et d’enzymes !

Source : dataanalyticspost.com

Depuis dix ans, d’autres approches autres que l’informatique ont été expérimentées afin de construire des réseaux de neurones artificiels. Le « DNA computing », qui consiste à effectuer des calculs en faisant appel à des brins d’ADN, permet par exemple de façonner des (petits) réseaux de neurones artificiels. C’est d’ailleurs en Californie, au California Institute of Technology (Caltech), en 2011, qu’a été réalisé le premier réseau de neurones artificiel reposant sur l’ADN. Depuis, une autre approche plus prometteuse a été explorée, celle des « réseaux de neurones enzymatiques » qui font appel à des enzymes, en plus des brins d’ADN. Ces nouvelles approches sont à l’heure actuelle très simples et très lentes et sont encore loin de remplacer à court terme les réseaux de neurones artificiels basés sur des méthodes de calcul informatiques. Anthony Genot, chercheur au Limms (Laboratory for Integrated Micro-Mechatronic Systems), une unité mixte du CNRS et de l’IIS (Institute of Industrial Science) japonais, assure tout de même que ces réseaux de neurones reposant sur des brins d’ADN ou d’enzymes ne sont pas dénués d’atouts puisqu’ils fonctionneraient « au prix d’une consommation énergétique infime, inférieure de trois ou quatre ordres de grandeurs à celle des réseaux traditionnels. »

Article à lire en intégralité sur dataanalyticspost.com

#NouvelleÉconomie

Apple souhaite relocaliser une partie de la production de ses puces aux États-Unis

Source : Apple

Tim Cook, le CEO de la firme à la pomme, aurait exprimé le souhait de faire produire une partie des semi-conducteurs dont Apple a besoin par une fonderie dans l’Arizona (dirigée par TSMC) dès 2024, selon le site Bloomberg. Cela permettrait ainsi à Apple de franchir une étape importante en vue de la réduction de sa dépendance vis-à-vis de l’Asie où les usines produisent bon nombre de composants essentiels à la fabrication de ses iPhones et autres produits d’électroniques. L’adoption du « Chips and Science Act », en juillet dernier, avait par ailleurs permis au gouvernement américain de débloquer une enveloppe d’environ 50 milliards de dollars pour aider les industriels à relancer la fabrication de semi-conducteurs aux États-Unis.

Article à lire en intégralité sur usine-digitale.fr

#NumériqueResponsable

Data centers dans l’espace : Thales sélectionné pour mener l’expérimentation

Source : usine-digitale.fr

Ce lundi 14 novembre, Thales a annoncé que Thales Alenia Space, la société qui l’unit à Leonardo, une entreprise italienne spécialisée dans l’aéronautique et le spatial, avait été retenue par la Commission européenne pour mener une étude de faisabilité portant sur l’installation de data centers en orbite. Intitulée ASCEND (Advanced Space Cloud for European Net zero emission and Data sovereignty), cette étude devra notamment démontrer que les émissions carbone associées à ces nouvelles infrastructures déployées dans l’espace sont moindres que celles produites par des data centers terrestres. Pour réussir cet objectif, le consortium réuni autour de Thales Alenia Space, qui comprend aussi des partenaires comme ArianeGroup ou encore Airbus Defence and Space, envisage ainsi d’alimenter les data centers spatiaux par des centrales solaires de plusieurs centaines de mégawatts.

Article à lire en intégralité sur usine-digitale.fr

#DéveloppementWeb

Pour éviter les attaques mémoire, la NSA promeut certains langages

Source : lemondeinformatique.fr

La NSA a publié des recommandations pour les organisations sur les langages de programmation les plus sûrs à utiliser en termes de gestion de mémoire, lorsque cela est possible, afin d’éviter que des pirates puissent exploiter des failles et exécuter du code à distance ou obtenir d’autres effets néfastes. Selon l’agence américaine de renseignement, les langages C et C ++ sont à bannir tandis que C#, Rust, Go, Java, Ruby ou Swift sont à privilégier. La NSA conseille également de renforcer la protection par des moyens de défense comme des options du compilateur, des outils et les configurations du système d’exploitation.

Article à lire en intégralité sur lemondeinformatique.fr

#Numérique Responsable #NouvelleÉconomie

Reportage de France 3 Auvergne Rhône-Alpes sur la ruche connectée Mellia

Source :  E.Monnier/FTV

France 3 Auvergne Rhône-Alpes a réalisé et diffusé sur ses canaux un reportage ce jeudi 17 novembre portant sur nos ruches connectées « Mellia ». Invitée à les découvrir sur les hauteurs du Puy-en-Velay, l’équipe de France 3 AURA a retranscrit à l’écran la philosophie et les objectifs de notre projet IoT au service des apiculteurs et de la protection des abeilles, grâce aux témoignages de Cédric Sibaud, Emmanuel Nurit (directeurs associés d’OpenStudio) et Nicolas Bréard (ingénieur IOT). Les enfants de l’école Calandreta Velava du Puy-en-Velay ont également eu l’occasion de découvrir nos ruches connectées durant le reportage, et d’être sensibilisés à l’importance du rôle des abeilles pour la biodiversité.

Émission du 17 novembre 2022 à retrouver en replay sur france3-regions.francetvinfo.fr (passage sur Mellia à retrouver à partir de 12’12)

« Connaissez-vous les ruches connectées ? » à lire sur le site de France 3 AURA.

Et pour en savoir plus sur la ruche connectée : mellia.fr