L’approche Headless

En permettant une séparation du back-end vis-à-vis du front-end, une approche headless CMS – Content Management System, ou système de gestion de contenu – offre aujourd’hui aux développeurs une plus grande modularité et flexibilité pour élaborer une diffusion de contenu multiplateforme. C’est la raison pour laquelle OpenStudio a fait le choix de privilégier l’approche headless afin d’améliorer la maintenabilité, les performances en temps d’affichage ou encore la légèreté des projets web de ses clients.  

Qu’est-ce qu’une approche Headless ?

Adopter une approche headless (« sans tête » en français) CMS dans le cadre du développement d’une plateforme web sur-mesure consiste à privilégier une architecture dans laquelle l’infrastructure technologique en back-end est séparé du front-end, c’est-à-dire du site visible par le client. Une approche headless CMS est une bonne solution pour diffuser du contenu sur une multitude de canaux (sites web, applications, montres intelligentes, casques de réalité virtuelle etc.)  simplement et rapidement.

Sur le même principe, dans ce type d’architecture moderne, des APIs offrent la possibilité aux développeurs de se connecter à des outils comme l’ERP, le PIM (catalogue produits), l’OMS (gestion des commandes) ou encore le CRM (base clients) puis de réaliser des modifications, sans impact et de manière indépendante vis-à-vis des composants frontaux d’une plateforme.

 

Utilisation application e-commerce sur tablette
Schéma CMS Traditionnel
Schéma CMS HEADLESS

Quels sont les avantages d’une approche Headless ?

Une approche headless CMS a de nombreux avantages dans la conception d’une solution web :

  • Une plus grande flexibilité du front-end, en termes d’actualisation de contenus et de personnalisation. Les développeurs peuvent choisir la technologie et les frameworks qu’ils souhaitent en fonction de leurs besoins. Les technologies front-end reposent alors dans ce cas sur un concept d’agnosticité.
  • Une exploitation des contenus possible sur différentes plateformes et canaux (api, application, site web, objets connectés…).
  • Une amélioration des performances et de la tenue de charge du site car l’API permet de limiter la quantité d’appels directs à la base de données du back-end. Il est aussi possible de jouer sur la scalabilité de l’API pour que le site puisse supporter des pics de charge en cas de besoin. Il peut être optimisé plus facilement dans le cadre de ce type d’architecture microservices, plutôt que monolithique.
  • Une plus grande évolutivité en laissant la possibilité au back-end d’être adapté ou remplacé sans impacter les composants frontaux.
  • Une sécurité renforcée de par la limite d’accès aux fonctionnalités du back-end, seulement accessible par les APIs.

Pourquoi OpenStudio privilégie une approche Headless ?

Au sein de l’agence web OpenStudio, nous avons fait le choix d’adopter une approche headless afin d’être toujours plus en phase avec notre approche microservices, plutôt que monolithique, en développement web sur-mesure.

Outre le gain en maintenabilité, une approche headless permet d’offrir une durée de vie plus longue aux projets de nos clients. En effet, la dette technique est plus facilement gérable en permettant des montées de versions ou des changements technologiques (réduction des dépendances et des effets de bords engendrés). L’approche headless, bien que plus complexe en apparence en début de projet, nous a prouvé à plusieurs reprises qu’elle apportait un réel gain de productivité sur des projets d’envergure.

Concernant notre autre domaine d’expertise – la réalisation de site e-commerce – une approche headless nous donne les moyens d’obtenir un back unique ainsi qu’une pluralité potentielle de front (application mobile, plusieurs interfaces en ligne e-commerce, des interfaces de préparation de commande etc.) pour notre portefeuille d’entreprises clientes. Par ailleurs, avoir un front-end indépendant du back-end permet aujourd’hui aux équipes d’OpenStudio de s’adapter plus facilement aux technologies émergentes ainsi qu’aux évolutions du marché.